Road-trip en van : réaliser un aménagement amovible

Aménagement d'un van / Après la flemme
0 bla-bla | 422 ♥

Nous sommes revenus de notre road-trip en van au Chili avec une armée de souvenirs, de photos, de vidéos, de mots… et surtout une obsession : aménager un van pour renouveler l’expérience à domicile.

Outre la question du budget (les combi VW nous font rêver, comme tout le monde…) nous voulions que notre van s’adapte exactement à notre façon de voyager. Il a fallu en premier définir nos critères…

Nous voulions :

– un modèle ni trop haut, ni trop grand, ni trop vieux pour apprécier la conduite et faciliter les manœuvres au quotidien (et tant pis pour la classe et le vintage)

– un aménagement démontable pour repasser en six places ou en fourgon au besoin (et aussi faciliter le passage au nouveau contrôle technique en évitant les frais d’un passage aux mines)

– un grand lit deux places et un matelas confortable

– des rangements : assez pour pouvoir caser de quoi cuisiner, de quoi s’hydrater et de quoi se vêtir (voir un peu plus pour caser les instruments quand on part en concert…)

– des fenêtres pour profiter du paysage (et des rideaux parfaitement occultants parce qu’on est pas franchement des lève-tôt…)

– un bar… ok, on est exigeants  🙂

Nous ne voulions pas plus d’aménagement que nécessaire pour ne pas perdre le côté « débrouille » qui nous avait tant plu au Chili. Pas de canapé, pas de télé, pas de douche… juste la possibilité de bien dormir, de bien manger et de rouler où le vent et la boussole nous mènent!

Aménagement d'un van / Après la flemme


Construire l’aménagement du van

La structure du lit :

Nous avons opté pour une structure en bois et osb, à la fois pour une question de coût, de poids et d’esthétique.
Nous avons construit un sommier en chevrons de la largeur du van (sans le passage des roues) à 38cm de hauteur : suffisamment haut pour pouvoir glisser des caisses de rangements dessous, et suffisamment bas pour pouvoir s’asseoir sur le lit.

Comment aménager un van - Après la flemme

Deux plaques d’osb, coupées sur mesure à l’aide d’un copieur de profil, viennent se placer en force sur la structure pour constituer le sommier.
Enfin, une tête de lit fixée à l’aide d’équerres sur les plaques et vissée à la structure vient consolider le tout (ce sera la seule partie que nous aurons besoin de dévisser pour le démontage).

Aménagement d'un van - Après la flemme

Rangements et table :

Depuis notre road-trip au Chili, nous savions que le plus compliqué dans la vie en van n’était pas où ranger… mais où poser… La brosse à dents avant qu’elle ne tombe dans la terre, la bassine pour faire la vaisselle, le couvercle de la casserole et la poêle brûlante, le réchaud le temps d’un café, le décapsuleur le temps d’une bière… Nous voulions un système facile et rapide pour pouvoir poser les choses sans avoir à sortir la table de camping.
Nous avons pensé à glisser sous le sommier une table de la largeur des casiers et de la longueur du lit, en réalisant un rail avec deux tasseaux fixés sur les pieds de la structure. C’est donc une table de 28cm x 190cm… soit un petit bar avec deux pieds repliables (fabriqués en tasseaux) qui s’ajuste à la longueur souhaitée.

Aménagement d'un van / Après la flemme

Nous avons réalisé des caisses en bois de palettes aux dimensions des cases formées par les pieds du lit. Pour la poignée (et surtout pour la déco) une bande de cuir colorée fixée par deux écrous.

Aménagement d'un van / Après la flemme

Une fois le matelas deux places installé sur le sommier il reste une petite place sur le côté… Puisque dans un van tout espace doit être optimisé, c’est l’emplacement parfait pour une petite étagère! Nous l’avons réalisé sur mesure également, en osb, s’adaptant à la forme de la fenêtre. Nous avons percé les première et dernière étagères pour y passer un élastique épais (type élastique de transat) afin qu’il retienne tout objet qui voudrait s’échapper lors des déplacements.

Aménager un van / Après la flemme

Rideaux, lumière et déco

Nous ne voulions pas percer la carrosserie du van pour installer les rideaux, nous avons donc démonté les poignées de plafond et crochets pour fixer un tasseau sur les pas de vis existants.
Sur celui-ci, nous avons installé un système de câble à rideau avec angle (la ola pour Ikea) pour installer les rideaux sur l’arrière et le côté fermé du van. Le rideau côté ouverture de porte devant être amovible nous l’avons installé via des crochets (la vitre derrière l’étagère étant déjà condamnée).

Aménager un van / Après la flemme

Le revêtement moquette n’étant pas très en forme (et franchement moche) nous avons recouvert le plafond d’une toile tendue.
J’ai peint un planisphère à l’acrylique et pochoir sur le tissu, puis nous l’avons fixé au plafond du van à l’aide d’une agrafeuse murale (et collé de petites mosaïques pour noter les pays déjà visités).
De la même façon, nous avons fixé au plafond une guirlande à piles, qui décore et nous évite d’utiliser les lumières branchées sur la batterie du van.

Aménagement d'un van / Après la flemme

Aménager un van / Après la flemme


Bilan et utilisation du van

Après test en situation (malgré les petits détails qu’il nous reste à améliorer) le van-benz version Los du Ramo est validé (et bien plus fonctionnel que notre van-cacahuète). La structure est plutôt facile à démonter : il nous suffit de dévisser la tête de lit pour tout sortir en pièces détachées (encore faut-il savoir où les ranger…). L’aménagement est pratique et confortable et, une fois les caisses remplies, nous avons encore assez de place pour caser valise, réchaud, jerrican, chaises, table, glacière, saxos, guitares, trompette… Le grand luxe!

Seul petit bémol, la vie en van est moins facile en France qu’au Chili (du moins dans les Landes, où la chasse aux véhicules aménagés est en plein essor…). Les vanlifers ont certainement une mauvaise image… Ou est-ce une question de mode? Ou d’abus?
La légende raconte qu’une terre au nord-ouest, brassée par le vent, les embruns et la bière, accueille encore et toujours le vanlifer égaré… Affaire à suivre!

Van Life - Aménager un fourgon / Après la flemme


Petit + pour sauver les road-trip : l’application Park4Night (disponible sous iOS et Android) permet de consulter et de partager les bons coins pour passer la nuit (parkings, aires de repos, stationnements chez l’habitant, campings, pleine nature…) en France et en Europe. Un réseau communautaire où l’on retrouve infos, photos et avis : indispensable pour faire des découvertes!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une question? Un avis? Une idée? C'est par ici >>>