Création et mariage : déco, DIY et bonnes idées

Après avoir parlé de la journée, il est temps de parler de l’envers du décor : la déco, les créations, les bons plans, les idées, les découvertes, les essais loupés… le condensé d’un mariage fait-main!

La déco du mariage

La déco du mariage était concentrée sur trois couleurs : turquoise, rouge et orange (ça vous rappelle quelque chose?…) associées à du noir et du bois : un petit côté récup, un petit côté rock et un gros côté festif… tout à fait dans l’esprit du mariage !

Le plafond : De la boule, de la boule et de la bouboule! Une centaine de boules en papier (la majorité commandées sur SkyLantern) de différentes tailles et accrochées à différentes hauteurs pour mettre en valeur la charpente apparente de la salle. Seule constance, les couleurs et les formes : exclusivement des boules rondes, japonaises et chinoises alvéolées.

Déco plafond mariage Los du Ramo / Après la flemme

Les bouquets : Des bouquets style fleurs des champs (composés avec talent par les fleuristes de Floria Dax) placés dans des bouteilles de Jacks Daniels et de vieux rhum (récup faite au cours des derniers mois… en sollicitant les invités bien sûr!).

Bouquet de mariage - Los du Ramo / Après la flemme
Bouquets de mariage - Los du Ramo / Après la flemme

Les écriteaux : Des planches de bois peintes en noir et décorées au posca blanc, dans un style lettrage à la craie. Une façon d’annoncer le menu, les infos utiles et de garder le texte du faire-part sous les yeux!
Petite astuce : réaliser les modèles des écriteaux sur ordinateur et les projeter sur les panneaux grâce à un vidéoprojecteur… Il n’y a plus qu’à repasser avec le posca! La méthode idéale si on veut réaliser de beaux écriteaux sans être un pro du lettrage!

Ecriteaux de mariage Los du Ramo / Après la flemme
Texte de mariage Los du Ramo / Après la flemme


Les DIY testés pour le mariage

(approuvés… ou non!)

Le transfert sur bois

Vous connaissez peut-être déjà mon amour pour les cactus… Non seulement c’est un peu ma spécialité de les multiplier, mais j’aimais l’idée d’en offrir aux invités, un souvenir à faire grandir chez soi au fil des années.

DIY transfert sur bois / Après la flemme

Le tuto : Préparer la feuille d’impression : scotcher du papier sulfurisé sur une feuille d’imprimante classique, en prenant soin de laisser 3 cm de libre sur chaque côté. Le papier sulfurisé doit être parfaitement fixé, et ne doit pas se soulever, ni gondoler. Aplatir la feuille sous un livre épais pendant 1h.
Imprimer le fichier du transfert en miroir (symétrie axe horizontal) sur la feuille préparée. Accompagner la feuille si l’imprimante fait des caprices (chouchoutez-la ou elle fera des boules de papier sulfu noyées d’encre!).
Découper le transfert et l’apposer sur le support, encre contre le bois. Gratter fort le dos du transfert à l’aide d’une carte de crédit en prenant soin de ne pas faire glisser le dessin.
L’impression sur papier sulfurisé ne sèche pas tout de suite et s’imbibe dans le bois (à condition que celui-ci soit brut). Il faut donc agir vite, avant que l’encre ne sèche! Pour plus de tenue dans le temps, vernir le transfert à l’aide d’une bombe de vernis mat transparent.

Le résultat : Non seulement cette technique est très simple et peu chère mais elle marche parfaitement bien… une fois que l’on maîtrise l’impression du papier sulfurisé!

Déco et cactus de mariage Los du Ramo / Après la flemme

Le transfert sur verre

Nous avons voulu éviter le plastique sur tout le mariage. Nous avons donc acheté des lots de verres à cidre que nous voulions personnaliser pour les offrir aux invités.
Le tuto : Imprimer le papier transfert à l’eau (avec la fonction d’impression papier photo de l’imprimante) avec le dessin en effet miroir. Laisser sécher l’encre. Vernir le transfert à l’aide d’une bombe de vernis transparent. Laisser sécher puis recommencer. Le vernis doit être parfaitement sec entre chaque couche (plus il y a de couches, plus le transfert sera solide).
Couper le transfert à 1mm des bords du dessin. Le plonger dans l’eau pendant 30 à 60 secondes puis l’apposer sur le verre. Ôter le papier blanc et repositionner délicatement le film transparent laissé par le transfert. Laisser sécher 1 à 3 jours.

Le résultat : A l’aide de ces feuilles on peut réaliser des transferts sur verre, plastique, porcelaine… En réalité non seulement c’est galère et très long, mais c’est en plus assez moche! La pellicule laissée sur le verre est gluante, difficile à manipuler et se déchire très facilement. Le transfert à tendance à flouter et faire des bulles… Résultat vraiment foiré!

La teinture tie & dye

La déco de table était assez simple : chaises et tables en bois brut, vaisselle blanche, cactus, quelques bouquets…et des serviettes façon ombré tie and dye pour colorer le tout !

Deco de table mariage Los du Ramo / Après la flemme

Le tuto : Préparer un grand bac avec un fond de la teinture mélangée et un autre rempli d’eau chaude. Plonger le bas de la serviette dans la teinture et la laisser poser 30 min. Une fois le temps écoulé, plonger la partie teinte dans l’eau chaude pendant 1 min, afin que le surplus de teinture dégorge (attention à changer l’eau régulièrement pour ne pas reteindre le tissu). Laisser sécher la serviette à l’abri du vent. Si besoin rincer le tissu teint une seconde fois. Petite astuce pour teindre plusieurs serviettes en même temps : les accrocher sur l’étage d’un étendoir, à poser sur les bords du bac.

Le résultat : Attention aux éclaboussures! Les serviettes ont tendance à se tacher si on les bouge trop vite. Il faut prendre le coup de main mais le résultat est vraiment cool. Cependant, une fois passé en machine (indispensable pour des serviettes de table…) la teinture dégorge de nouveau et colore légèrement le côté blanc. Cela reste quand même un tie and dye sympa!

La teinture polyester

A l’origine des serviettes ombrées tie and dye il y avait… la jupe de mariage tie and dye ! Parce-que, vraiment, assortir ses serviettes de table à sa tenue de mariage c’est carrément cool… Seul hic, si la teinture tie and dye sur le coton des serviettes a juste été un coup de main à prendre, pour le polyester de la jupe cela a été une toute autre histoire…

Le tuto : La teinture polyester s’utilise de la même façon qu’une teinture classique, si ce n’est que le mélange doit être très chaud (90°). Pour réaliser un tie and dye on utilise le même procédé que la teinture coton (expliqué ci-dessus), cependant le mélange doit être plus souvent  mélangé et doit poser plus longtemps (entre 1/2h et 1h).

Le résultat : Certainement l’essai le plus foiré du mariage… La teinture polyester à la main n’est vraiment pas une réussite : il est difficile de maîtriser la température pendant la durée de pose. Devant être beaucoup plus mélangée que la teinture coton (pas idéal pour un tie and dye) les pigments ont tendance à mal se diluer dans l’eau et à s’accrocher au tissu.
Ce qui donne un résultat vraiment moche… et une jupe bousillée 3 jours avant le jour du mariage. Seule solution de repli : coudre une nouvelle jupe ! Je l’ai coloré cette fois-ci (la veille du mariage… soit le crash test de l’extrême…) en la peignant à l’éponge avec de la peinture acrylique. Résultat garanti!

Les piñatas cactus

Le tuto : Dans un grand carton couper deux formes de cactus identiques (celles-ci formeront les faces avant et arrière de la piñata). Relier les deux faces grâce à quelques bandes de cartons, collées de façon à créer le volume de la piñata. Couper le bas du cactus et le refixer à sa place à l’aide de masking tape (ou autre scotch papier). Cette séparation va créer un point de faiblesse : la piñata devrait se casser à ce niveau.
Recouvrir les tranches du cactus avec des bandes de papier trempées dans de la colle de tapissier. Laisser le dessous du cactus vide. Laisser sécher jusqu’à ce que le cactus se solidifie (au moins 24h).
Remplir le cactus de bonbons, par le dessous, puis le refermer en y fixant un morceau de carton avec du scotch d’emballage. Recouvrir le cactus de bandes de papier crépon vert (découpées en franges pour un effet froufrou!).

Le résultat : Cette technique rend très bien. Les piñatas sont solides…tellement bien qu’elles sont plutôt difficiles à casser!

Piñata cactus de mariage Los dur Ramo / Après la flemme


Les petits plus du mariage…

Puisqu’un mariage ne se déroule pas uniquement le jour J, nous avons décidé de créer un groupe de partage pour les invités (via un groupe facebook privé) pour pouvoir échanger sur l’avant et l’après mariage : les préparatifs de chacun, les idées, les photos et les vidéos, les objets perdus, les souvenirs oubliés et les lendemains difficiles… Une bonne façon pour des mariés de profiter de tout sans être partout !

N’étant pas très desserts, nous avons troqué la pièce montée traditionnelle par une pièce montée de fromages ! Une pyramide de tommes entières posée sur une tranche de tronc poncée, et décorée de noix, groseilles, amandes, fruits secs, raisins… Une pièce montée fait maison (et les mariés les mains dans le fromage, ça vaut au moins une photo sympa) qui a eu beaucoup de succès !
Nous avons également proposé à quelques invités de participer à la préparation d’une partie du repas, soit la cuisson du bœuf à la plancha. Un moment sympa entre potes… ça chauffait au « pôle planchas » !

Piece montée de fromage Mariage Los du Ramo /Après la flemmePiece montée de fromage Mariage Los du Ramo / Après la flemme

Nous avions mis à disposition un bar a tattoo :  un kit de tatouages temporaires pour rappeler la thématique de nos tatouages faits le matin. A cette occasion j’ai découvert la très belle boutique Les tatoués : des tatouages temporaires plutôt réalistes et des écussons stylés!

Nous avons créé un bar à mojitos (composé de deux palettes fixées debout sous une planche) pour que chacun puisse doser à sa guise les deux mélanges : la recette classique (avec une touche d’Angostura pour ajuster le tout) et le virgin mojito (rhum remplacé par du jus de pomme!).

Nous avons demandé aux invités de nous fournir leur photo de mariage. Un mur des mariés témoin des évolutions des styles et des époques!

Déco Mariage Los du Ramo / Après la flemmeBar à mojito Mariage Los du Ramo / Après la flemme

Une des pièces les plus prisées… le confessionnal ! Nous voulions remplacer le photo-booth de circonstance pour un « vidéo-booth » : une salle sur(sur)chargée de ballons avec un canapé, des déguisements et un appareil photo (le moyen le plus durable en terme de batterie) sur pied en fonction vidéo… pour nous laisser des souvenirs tout au long de la journée (indélébiles… et évolutifs!). Malheureusement, malgré les explications affichées, le déclenchement de la vidéo n’était pas si simple… et a eu raison de nos invités (bien que le peu de vidéos enregistrées soient déjà collectors!). Heureusement, notre team témoins parfaite avait préparé en surprise un photo-booth avec des polaroïds à coller dans un livre d’or en bois, gravé des modèles de nos tatouages.
Les invités pouvaient également nous laisser un mot dans le coin « cadeaux » : un casque de moto pour livre d’or (bombé en noir avec poscas à disposition) à côté d’un globe terrestre transformé en urne.

Photobooth Mariage Los du Ramo / Après la flemme

Nous avons décidé de décliner le visuel du faire-part sur les cadeaux et la déco : les étiquettes des bouteilles de vin, le panneau de bienvenu, les tabliers cadeaux pour les invités-cuistots, les pots des cactus… Une façon de donner une identité à ce mariage, autour du nom « Los du Ramo » (une combinaison de nos noms, notre surnom de couple en quelque sorte) et des dessins suggérant nos tatouages de mariage.

Plus d’infos sur les tutos? Des conseils ou des idées?
N’hésitez pas à partager vos impressions, vos tests et vos créations !

A relire – « Et sinon on se marie? »

Une question? Un avis? Une idée? C'est par ici >>>