Les maisons photophores / DIY

Maisons photophores / DIY Après la flemme
4 bla-bla | 210 ♥

Noël, au delà de l’avalanche de cadeaux, des festins et du contexte religieux, prend son origine dans la célébration du solstice d’hiver. Pendant une semaine, du 17 au 24 décembre, nos ancêtres célébraient Sol Invictus (le soleil invaincu, rapport aux premiers jours qui rallongent) en festoyant, en s’offrant des cadeaux et en décorant leur maison de végétaux qui resteraient verts toute l’année. Rien de bien nouveau sous le soleil froid de Décembre…

Et si on lâchait un peu la tradition de surconsommation pour célébrer un peu plus le retour de la lumière?
J’ai imaginé des photophores réalisés avec presque rien, soit une pâte auto-durcissante fait-maison blanche et irisée comme du sucre.

Quoi de mieux pour fêter le retour du soleil que des bougies dans de petites maisons scintillantes?

Il vous faut :

  • Du bicarbonate de soude
  • De la fécule de maïs (style Maïzena)
  • Un rouleau
  • Un cutter de précision
  • De la colle type néoprène transparente à prise rapide
  • Les modèles de maison à télécharger ici : la maisonla villal’hôtel

 

Maisons photophores / DIY Après la flemme


Pour réaliser la pâte, mélanger dans une casserole 2 doses de bicarbonate de soude, 1 dose de fécule de maïs et 1 dose d’eau froide (j’ai utilisé un shooter comme doseur, la quantité suffit à créer une maison). Faire chauffer à feu doux jusqu’à ce que le mélange se décolle des parois et forme une pâte molle. Laisser refroidir quelques minutes en couvrant la casserole avec un torchon.

/!\ Cette pâte auto-durcissante « fait-maison » peut-être remplacée par de la pâte Fimo Air blanche.

Maisons photophores / DIY Après la flemme

Imprimer le modèle de maison choisi sur du papier épais et le découper avec un cutter.

Étaler la pâte avec un rouleau (pour obtenir une épaisseur d’à peu près 3mm). Découper la forme de maison au cutter en suivant le modèle en papier.

/!\ La pâte doit être suffisamment humide pour ne pas s’effriter et assez sèche pour ne pas coller… C’est un juste milieu à trouver!
Si la pâte devient trop sèche et trop friable, pas de panique ! Il est possible de la récupérer en la malaxant avec les mains humides. De la même façon, tant qu’elle n’est pas totalement sèche, les chutes peuvent se mélanger et « fondre » dans une nouvelle préparation!

Maisons photophores / DIY Après la flemme

Renouveler jusqu’à obtenir une façade, deux côtés, deux toits et un fond.

Laisser sécher à l’air libre pendant deux jours – ou 40min au four à 50°C, en retournant à mi-cuisson.

Maisons photophores / DIY Après la flemme

Une fois les faces bien refroidies et dures, les assembler avec la colle : les côtés se posent sur le fond, la façade recouvre l’ensemble, le toit se pose sur le tout. Fixer d’abord par « contact » puis enduire les joints de colle à l’intérieur de la maison. Laisser sécher entre chaque assemblage.

Maisons photophores / DIY Après la flemme

Une fois la colle parfaitement sèche, disposer une bougie chauffe-plat à l’intérieur.

Les maisons de sucre sont finies, prêts pour célébrer le solstice d’hiver!

Maisons photophores / DIY Après la flemme

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

Une question? Un avis? Une idée? C'est par ici >>>