Rénover un buffet ancien / DIY

2 bla-bla | 367 ♥

Il y a quelques mois j’ai récupéré des meubles de famille anciens. La plus grande pièce, un buffet de cuisine classique, m’a demandé beaucoup de travail. Voici, étape par étape, le procédé de rénovation.

 

1ère étape : Le nettoyage

Il est très important de nettoyer un meuble avant de commencer toute rénovation. Après avoir hébergé une famille de rats pendant plusieurs années, celui-ci méritait un nettoyage en profondeur!
Je l’ai dans un premier temps nettoyé avec de la lessive Saint Marc et un peu de javel pour les endroits critiques.
J’ai ensuite utilisé une solution à 10% d’ammoniaque (10cl pour 1L d’eau) : cela permet de désodoriser le meuble et de faire un premier décapage (attention à la nature du bois, certaines essences telle que le chêne peuvent foncer). Puis j’ai rincé à grande eau, encore et encore et… encore!
Quelques jours de séchage et d’aération plus tard, le meuble est prêt pour passer à l’étape suivante!

2ème étape : Le ponçage

J’ai poncé les parties bois à la laine d’acier. Comme pour le papier à poncer, on choisit l’épaisseur de la fibre selon la nature du bois (dur ou tendre) et le travail à effectuer (la qualité la plus fine est utilisée pour les travaux de finition). Il est important de suivre le sens des fibres pour ne pas laisser de marques.
J’ai également poncé les serrureries et poignées
, plus ou moins encrassées et rouillées. La laine d’acier permet de les nettoyer et de les faire briller.

3ème étape : La peinture

C’est le moment de décider quel look donner à ce buffet! Le bois n’ayant pas une jolie couleur, j’ai choisi de le peindre entièrement et d’utiliser quelques touches de cuivre (couleur à la fois utilisée traditionnellement dans les cuisines et de plus en plus présente dans les tendances déco actuelles).
Les parties bois extérieures ont été peintes en blanc, à l’exception des colonnes (j’ai choisi de conserver l’intérieur du meuble tel qu’il était à l’origine). J’ai hésité à faire disparaître les moulures en les recouvrant d’une fine plaque de médium, mais j’ai finalement choisi de les conserver (le blanc mat les rend plus discrètes).
J’ai peint les colonnes, les serrures et les clés avec une peinture aux particules de cuivre, qui adhère sur tout type de support.

4ème étape : La customisation

Il est temps d’ajouter un peu de modernité à ce buffet!
J’ai fait ressortir les bords des tiroirs et les moulures des portes avec un fin encadrement de peinture cuivrée. La peinture à particules étant plutôt liquide, il n’est pas possible d’utiliser un scotch de masquage. Il faut donc un pinceau très fin, beaucoup patience et de précision!

Les poignées d’origine des tiroirs étaient très belles mais accentuaient le côté ancien, j’ai décidé de les remplacer par des tubes de cuivres utilisés en plomberie. Une fois les tubes coupés à la taille souhaitée, j’ai placé à chaque extrémité des bouchons de plomberie à souder (inutile de les fixer, si la taille est correcte ils tiennent suffisamment bien). J’ai fixé ces nouvelles poignées avec des colliers de plomberie (préalablement peints avec la peinture cuivrée), placés sur les anciens trous de vis.
Petite astuce si les tubes de plomberie sont de récup : pour nettoyer le cuivre frottez le avec un citron recouvert de sel, puis rincez.
Autre possibilité, utiliser des coudes de plomberie 90° en suivant le montage des poignées de la commode Tarva hackée par Auguste & Claire.

J’ai remplacé le miroir par un assemblage de rondins de bois. J’ai simplement fixé sur une plaque de carton peinte en blanc des tranches de branches (que l’on peux trouver en magasin de loisirs créatifs, si on ne se sent pas l’âme d’un bûcheron) à l’aide d’un pistolet à colle. J’ai ensuite décoré certaines tranches à l’aide de peinture blanche et cuivrée et de sotch.

Il n’y a plus qu’à clouter cette plaque au centre du buffet.

Et c’est fini !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

Une question? Un avis? Une idée? C'est par ici >>>