Road-trip sur la côte espagnole / Carnet de voyage

road-trip van espagne
0 bla-bla | 217 ♥

Fin Avril 2019 nous sommes partis en road-trip avec notre van aménagé le long de la côte est de l’Espagne, de la Catalogne à l’Andalousie.
Je vous raconte ce voyage improvisé à travers cette vidéo carnet de voyage.



Itinéraire de voyage :

Nous somme partis sans destination prévue, avec l’idée de longer la côte est espagnole du nord au sud. Notre voyage a commencé au sud de Tarragone pour se finir dans le désert des Tabernas en Andalousie (points bleus sur la carte) et nous avons fait le chemin inverse pour le retour (points rouges sur la carte) jusqu’à la Marina Alta, dans la province d’Alicante.


En partant des Landes, nous avons suivi la ligne de train désaffectée Pau/Canfranc traversant la vallée d’Aspe pour rejoindre le tunnel du Somport (qui nous a rappelé notre nuit en van dans la gare désaffectée des Forges d’Abel). Nous avons traversé Les champs de colza aux alentours de Jaca et Huesca, et fait une pause à la Copa d’or de Lleida. Le soir nous sommes arrivés au sud de Cambrils, sur la jetée du quartier El paraiso.

Le lendemain matin nous avons roulé jusqu’au parc naturel du Delta de l’Ebre, et nous nous sommes avancés en van jusqu’au bout de la plage du Trabucador. Nous sommes revenus sur nos pas pour manger à Deltebre. Le soir, on a trouvé une zone de camping sauvage à Torrenostra, vers la plage de Torreblanca.

Le jour suivant nous avons fait une brève escale au sanctuaire Maria Magdalena de Novelda, puis lac rose de Torrevieja (au mirador de Guardamar puis dans la parc naturel des lagunes). On a repris la route en direction de Carthagène, et on s’est avancés dans les montagnes de la Sierra de la Muela pour rejoindre la pointe de Cabo Tiñoso où on a passé la nuit.

Le matin on a visité les batterίas de Jorel et Atalayόn, et on est partis en direction de l’Andalousie. On s’est arrêté à Almerίa et on est remonté vers le nord pour passer la nuit au camping La Caleta de Las Negras (avec sa jolie plage privée en plein parc naturel de Cabo de Gata).

Le lendemain on a profité d’être à Cabo de Gata pour voir le récif des sirènes, mais la profusion de touristes et de voitures nous a fait fuir… vers le désert des Tabernas. On a rejoint le parking du parc Oasys Mini Hollywood pour trouver (avec difficultés…) le début de la randonnée, au fond du ravin. Après 2h de marche on est revenus sur nos pas et on a rejoint le van pour retrouver un emplacement sous les pins repéré à l’arrivée (le long de l’A-92).

Le matin on s’est perdus dans le désert en cherchant les décors de western abandonnés… en vain. On a repris la route du nord et on s’est arrêtés à la plage Los Escullos pour voir son arc de roche sculpté par la mer. On a fini la journée au camping Los Madriles de La Azohia.

Pour le dernier jour, on a rejoint Dénia (en passant par la côte de Calpe). On a mangé au Recoli de la Calle Loreto (et tous ses jolies restaurants), puis on a rejoint la Cala del Moraig de Benitachell et on a fini la soirée chez un habitant de Benissa.

Et le lendemain, on a repris la route vers les Landes !


Voyager en van en Espagne

Nous avons été surpris de trouver facilement des emplacements pour la nuit. En Espagne, le camping sauvage est plutôt bien accepté (contrairement à la France)… à condition, bien sûr, de respecter les panneaux d’interdiction et de laisser les lieux parfaitement propres !

Les endroits où nous nous sommes installés ne sont pas précisés sur la carte ci-dessus, mais pour les trouver nous nous sommes principalement servis de l’application Park4Night, un réseau communautaire qui permet de consulter et des partager les « bon spots » en Europe (parkings, aires de repos, stationnements chez l’habitant, campings, pleine nature…).

Si le camping sauvage est relativement toléré en Espagne, on trouve quand même des panneaux d’interdiction sur les lieux très touristiques (comme la Cala del Moraig) et il est généralement interdit de passer la nuit dans un parc naturel (comme le désert des Tabernas ou le Delta del Ebre) de même que d’y piloter un drone. Cependant on peut facilement trouver des emplacements à proximité (cela a été notre cas pour les Tabernas : les vues de drone ont été prises depuis un spot de camping sauvage sur la route qui mène au désert).


Pour en savoir plus sur notre van et l’aménagement que nous avons réalisé, rendez-vous sur l’article :
ROAD-TRIP EN VAN : RÉALISER UN AMÉNAGEMENT AMOVIBLE

Une question? Un avis? Une idée? C'est par ici >>>