Composer un mur de cadres

0 bla-bla | 116 ♥

Le mur de cadres (plus souvent appelé gallery wall ) est une accumulation de tableaux, mais pas seulement ! C’est une manière d’habiller un mur en exposant les choses qu’on aime, que ce soit des souvenirs, des illustrations, des objets… et une bonne façon de changer sa déco régulièrement, en toute simplicité. S’il n’y a pas de règles à proprement parler pour réussir son mur de cadres (pour la déco comme pour tout, les goûts et les couleurs…) je vous donne quelques idées et astuces que j’ai utilisées pour composer le mien !


Cet article est en partenariat avec la marque De Bijenkorf : la plupart des éléments proviennent de leur site et sont cités avec le lien correspondant. Pour en savoir plus sur la marque et cette sélection, rendez-vous au bas de l’article.


Choisir les éléments de déco

Mix & match : savoir jouer sur la diversité

Une constante dans les murs de cadres que je préfère : c’est toujours un joyeux mélange de plein de choses ! Les magazines et blogs de déco conseillent généralement de trouver une ligne directrice, d’assortir les cadres et de rester plutôt soft sur l’ensemble… mais je trouve bien plus intéressant de casser les codes sans se restreindre à un style. Pour moi le gallery wall, c’est avant tout une façon de s’amuser avec la décoration murale !

Pour mon mur déco j’ai donc choisi de mélanger les illustrations sans et avec cadres, photos et dessins, objets et tableaux, grands formats et petites cartes, bois et verre, carton et métal… Bref, c’est dans la diversité qu’on trouve une belle harmonie.
Il est composé à la fois de souvenirs (les plumes de flamands roses et l’indispensable photo de mariage), de mes dernières trouvailles déco (comme l’horloge Flip Clock de Karlsson ou le cadre transparent vtwonen), d’objets chinés (les cadres en bois repeints et le pot à cactus), mais aussi de cartes, impressions, marque-page, coloriage, plaquette de CD ou scène de film (les fans auront surement reconnu la tarantinesque Butterfly). À toute cette diversité s’ajoute un mélange de volumes, de la simple feuille de papier à la sauterelle 3D de Studio Roof.

Oser et détourner pour mettre en valeur

Je trouve particulièrement intéressant d’ajouter des objets à un mur de déco : des chapeaux, des plantes, de la vaisselle… On peut imaginer exposer toutes sortes d’accessoires maison, du moment que l’on trouve une façon de les accrocher. Une astuce que j’ai souvent utilisée pour présenter les objets est de les placer dans des caisses de vin. Cela permet à la fois de mettre en valeur et de ranger des éléments (comme des livres, CDs, carnets…). Dans cette composition, cela m’a permis de faire ressortir l’horloge sur un fond coloré, tout en ayant un support pour poser cactus et bougies parfumées.

Pour miser à fond sur l’originalité, il ne faut pas hésiter à détourner les objets de leur utilisation initiale : suspendre des bijoux, accrocher des lampes, exposer ses vinyles… Pour ma part, j’ai craqué pour le tapis tigre de Doing Goods, dont le petit format permet de le suspendre facilement au mur. Un petit côté trophée bien plus mignon au format tapis !

Trouver une unité (ou plusieurs !)

On peut obtenir un bel ensemble en associant des éléments un peu au hasard, mais avec une telle multitude d’éléments, il est plus simple de miser sur un point commun. On peut par exemple jouer sur le style (utiliser des cadres photos assortis dans des formats différents) ou sur les formes (choisir uniquement des tableaux et éléments carrés).

Pour donner une certaine harmonie à mon mur de cadres, j’ai préféré miser sur l’association de couleurs : quelques touches de vert pour rappeler les yeux du tigre, un peu de rose assorti à la bougie Blomus, quelques détails noir et doré pour matcher avec l’horloge. On y retrouve aussi quelques éléments associés, comme les deux insectes de chaque côté de la composition, ou les palmiers présents sur la carte et le pot de cactus. Je voulais un ensemble très varié et coloré pour faire ressortir ce grand mur blanc, mais je voulais également que l’on puisse s’attarder sur les détails.

Créer et modifier son mur de cadres

Préparer l’agencement

On ne va pas se mentir, composer sa déco à même le mur, c’est un peu mission impossible. Il vaut mieux préparer consciencieusement son agencement et avoir une idée du résultat final avant de faire des trous partout.

La méthode la plus connue pour préparer ce style de déco est de remplacer les éléments par des feuilles de papier kraft (comme expliqué dans ce tuto de Pierre Papier Ciseaux). C’est une technique sûre pour prévoir l’emplacement des cadres mais qui peut prendre beaucoup de temps si on choisit des objets complexes.
Comme je n’ai pas beaucoup de patience (et que je ne me voyais pas reproduire la forme de la sauterelle) j’ai choisi une méthode plus rapide : créer mon agencement au sol. Cela m’a permis de tester rapidement plusieurs éléments et plusieurs combinaisons. Une fois satisfaite du résultat, j’ai mesuré l’ensemble et placé des repères sur mon mur pour me rendre compte de la dimension et choisir le positionnement. J’ai enfin pris une photo de ma composition pour la reproduire visuellement (sans mesures), en partant de l’élément de plus imposant (la caisse contenant l’horloge). Sans oublier d’aligner les cadres et de les placer à l’aide d’un niveau à bulle !

Choisir les bonnes fixations

J’aime l’idée que ce mur puisse évoluer en fonction des saisons et de mes envies, tout en remaniant la déco du salon. Cependant, la fixation complique un peu l’histoire… Le but n’est pas de transformer le mur en gruyère !

Je suis partie du principe que les grands cadres resteraient en place et pourraient simplement changer d’illustrations. Ils sont donc fixés sur le long terme, avec chevilles et vis. Pour les plus légers, j’ai privilégié de petits clous, qui laisseront des trous très faciles à reboucher, si je décide de les changer. Pour les plus gros éléments dont je pourrais me lasser rapidement (comme le tapis ou la caisse en bois), j’ai opté pour des languettes de fixations sans perçage (elles fonctionnent par adhésif ou scratch et s’enlèvent sans laisser de traces). Enfin, la moitié des décos sont tout simplement fixées avec de la patafix, pour pouvoir être changées aussi souvent que j’en aurai envie !


Ma sélection déco chez De Bijenkorf

Comme indiqué au début de l’article, une grande partie des éléments de ce mur de cadres viennent du site De Bijenkorf. Fondée en 1870 à Amsterdam, cette grande enseigne néerlandaise (qui était à l’origine une petite mercerie) vient de lancer son site de e-commerce en France. On y retrouve à la fois des articles de décoration, mais aussi de la mode (femme, homme et enfant), des jouets, des bijoux, du linge de maison, des produits de soin et de beauté… Autrement dit : il y en a pour tous les goûts !

Pour cet article, j’ai concentré mes recherches sur la catégorie Décoration – Maison et j’y ai vraiment trouvé des pépites ! Je trouve qu’il y a beaucoup de diversité dans le choix des marques et qu’on y trouve beaucoup d’originalité et de qualité (j’ai eu beaucoup de coups de cœur déco dans les sélections de marques comme Doing Goods ou vtwonen).

Petit plus, le site présente une catégorie Boutique éco-responsable, qui regroupe des marques qui s’engagent pour produire de façon plus durable et respectueuse de la planète et de l’humain. Côté maison, on y retrouve par exemple des textiles en coton certifié bio ou fibres recyclées, des bougies à la cire végétale et parfums naturels, des gourdes et bouteilles réutilisables, des hotels à insectes ou des décorations en carton recyclé ( dont les beautés de studio ROOF, dont je suis complètement fan !).


Que ce soit par le biais d’un gallery wall, d’étagères modulables ou de murs d’inspiration, je pense que personnaliser sa déco est important. On se sent forcément mieux chez soi, entouré de souvenirs et de choses qu’on aime, plutôt que dans un appartement témoin !
Pour résumer, je pense qu’en déco il n’y a qu’une seule règle à respecter : oser et s’amuser !

Une question? Un avis? Une idée? C'est par ici >>>